Formation de la Maison du Droit et des Migrations de Sfax

Migrants en Tunisie : cadre légal, états des lieux et défis

 

Le samedi 4 et dimanche 5 février 2017 dans les locaux de l’ATL MST Sida Bureau national, Sfax  de 9h00 à 16h00

 

  • Contexte

Dans le cadre de son objectif de renforcer les capacités des associations de Sfax dans les domaines de la migration et de l’asile, la Maison du Droit et des Migrations de Sfax a ouvert son cycle de formations depuis le mois de septembre 2016. Ces formations  visent à donner aux associations des outils pratiques et des connaissances théoriques afin de mieux défendre les droits des migrants,  à travers un accompagnement direct, la sensibilisation du public et/ ou le plaidoyer auprès des autorités compétentes. Deux formations ont eu lieu jusqu’alors : une première formation sur l’identification et l’accompagnement des victimes de la traite des êtres humains, en partenariat avec l’Organisation Internationale Contre l’Esclavage Moderne, et la sensibilisation du public sur cette question, et une seconde formation sur la santé sexuelle et reproductive des migrant-e-s, en partenariat avec l’ATL MST Sida Bureau national.

Ces formations ont touché jusqu'alors une douzaine d’associations de Sfax, actives dans les domaines variés de la migration, de la santé, des droits des femmes, des droits des LGBT, de la jeunesse, de la promotion de la citoyenneté active, avec l’objectif de créer un réseau d’associations formées pour assister les migrants, plaider en faveur de leur droits, et les intégrer dans leurs activités.

 

  • Migrants en Tunisie : définitions, cadre légal et défis pour la société civile

 

Longtemps considéré comme un pays de départ seulement, puis de transit vers l’Europe, la Tunisie est aujourd’hui également un pays de destination pour de nombreux migrants, et est ainsi considérée comme un pays aux flux migratoires mixtes. Des profils de migrants assez divers se dégagent : étudiants étrangers, travailleurs, demandeurs d’asile, réfugiés, déboutés, mineurs non accompagnés, victimes de traite… parmi lesquels de nombreux se retrouvent en situation irrégulière. En effet, en dépit de ce changement de contexte, les lois tunisiennes relatives à l’entrée et au séjour des étrangers sur le territoire tunisien datent de 1968 et 1975. Bien que de nouvelles lois voient le jour, comme la loi sur la traite des êtres humains adoptée en août 2016, ou le projet de loi sur les discriminations, les principales législations concernant les migrants apparaissent inadaptées au contexte actuel. A Sfax, ces enjeux se posent avec une certaine acuité, puisque la capitale du Sud est la deuxième ville d’accueil des étudiants étrangers en Tunisie, la première ville d’accueil des libyens, et qu’elle compte de nombreux travailleurs étrangers, dans des situations souvent difficiles.

Cette formation a pour objectif de revenir sur ces différents profils : qui sont ces migrants, quels sont leurs profils, quels sont leurs droits, quelles sont les difficultés qu’ils rencontrent, et que peuvent faire les organisations de la société civile pour améliorer leurs conditions ? Pour cela, la formation reviendra d’abord sur le vocabulaire de la migration.

A travers des activités pédagogiques et participatives, les participants seront amenés à mieux comprendre les termes techniques relatifs aux migrations, afin de mieux appréhender les différents profils juridiques qui en découlent. En effet, la législation relative aux étrangers en Tunisie sera ensuite expliquée, afin de mieux connaître les droits et les obligations des migrants en fonction du motif de leur séjour en Tunisie et les procédures à engager en fonction de leur situation.

En présentant des cas concrets issus de l’expérience de Terre d’Asile Tunisie à Tunis et à Sfax, la formation permettra de mieux comprendre la réalité des situations vécues, la nature complexe des besoins des personnes, les outils existants ou à créer pour y répondre, mais aussi les axes de plaidoyer dégagés par la société civile pour améliorer la législation relative aux migrants, levier principal de l’amélioration de leurs conditions de vie en Tunisie.

La formation sera assurée par Terre d’Asile Tunisie, animée par le chargé de mission juridique de la Maison du Droit et des Migrations Alaeddine Dridi, et l’équipe de la Maison du Droit et des Migrations de Sfax.

 

  • Détails pratiques

La formation aura lieu les samedi 4 et dimanche 5 février 2017, de 9h30 à 16H00 les deux jours,  à l’Espace Jeunesse et Vie de l’ATL MST Sida Bureau national, situé au croisement Avenue du 5 août – Rue du 19 juillet à Sfax. Elle est ouverte à toutes les associations de Sfax souhaitant renforcer leurs capacités dans le domaine de la migration afin d’engager des activités sur cette thématique, dans la limite des places disponibles.

Les associations intéressées sont priées d’envoyer un mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le mardi 31 janvier 2017. Pour toute information complémentaire, vous pouvez également contacter la Maison du Droit et des Migrations de Sfax au 74 400 417.

Format site web

Tunis

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis 

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn

Sfax

Maison du Droit et des Migrations de Sfax
Immeuble Emna City - Bloc A - Etage 9 - App n°908
Rue Hedi Nouira
3027 Sfax El Jedida

Tel : (+216) 74 400 417

 

Logo Conseil EuropeLogo confédération suisse